À la une
Envoi de masques alternatifs réutilisables, contre le Covid-19

Edito du Maire

Passation de la Mairie des 4e et 5e arrondissements

Ce dimanche 12 juillet 2020, Monsieur Didier JAU est devenu le nouveau Maire des 4ème & 5ème arrondissements de Marseille.

Voici le discours qu’il a prononcé à cette occasion :

« Bonjour à toutes et à tous.

Je vous remercie pour la marque de confiance que vous venez de me témoigner en m’élisant Maire.

Cependant, la crise sanitaire que nous venons de subir, et qui n’est à ce jour peut-être pas terminée nous a poussé dans nos retranchements. Elle a crûment fait apparaître la précarité de très nombreuses familles.

Mais elle a à l’inverse fait apparaître la fantastique solidarité marseillaise des soignantes et soignants, mais également mis en lumière de nombreuses initiatives associatives et citoyennes qui ont permis à des centaines voire des milliers de familles de se nourrir malgré l’arrêt brutal de l’activité économique.

Le tissu associatif a su réagir quasi-immédiatement avec détermination et a sauvé la ville d’un naufrage qui semblait ne pas pouvoir être évité.

Par ailleurs encore, cette crise a agi comme révélateur de nos excès, de nos errances en faisant réapparaître du calme, de l’absence de pollution et le retour à un cadre de vie paisible.

Le vote des marseillaises et des marseillais, marqué par une abstention record certainement par peur de la contamination mais également signe d’un désintérêt évident pour l’engagement politique.

Mais à l’inverse, il a clairement conforté beaucoup d’électrices et d’électeurs dans leur choix de tourner la page en renforçant leur conviction que nous représentions la flamme du renouveau.

A nous de ne pas vous décevoir Mesdames et Messieurs.

Aujourd’hui, au Printemps Marseillais, un projet et une méthode nous rassemblent, toutes et tous. Au delà des étiquettes. Au delà des partis mais toujours dans le souci d’une relation de proximité avec la population.

Notre liste est composée de citoyens et de citoyennes qui ont transformé leurs indignations en action, leurs déceptions en volonté, des personnes qui s’engagent !

Ce sont des habitants et des habitantes qui veulent le meilleur pour notre ville. Rien de moins.

Une des forces de notre rassemblement, c’est d’être soudés autour d’un projet, autour de valeurs, que nous partageons tous : la solidarité, l’égalité, la justice sociale, la protection et la valorisation des ressources, la responsabilité !

Et quel plaisir de faire partie de ce groupe phénoménal dans lequel la politique semble se résumer à mettre en commun notre souci de bien faire pour faire vivre notre projet et le partager avec la population aussi largement que possible !

Je serai un maire à l’écoute, un maire qui respecte, un maire qui insistera toujours sur ce qui nous rassemble, sans cesse dans la préoccupation de l’intérêt public.

Je veux contribuer avec ma belle équipe du Printemps Marseillais, à l’apaisement de la ville, au développement de la convivialité, à la libération des initiatives citoyennes et économiques.

Soyez toutes et tous assurés que je vais tout faire, que nous allons toutes et tous, faire, en équipe, tout ce qui est en notre pouvoir pour réussir dans notre entreprise qui n’est rien d’autre qu’une mission de service public. Ce sera là toute sa noblesse.

Je souhaite en premier lieu remercier Michèle Rubirola pour m’avoir fait confiance. Nous ne nous connaissons pas depuis très longtemps mais nous nous comprenons parfaitement. Je suis fier du souffle nouveau qu’elle a fait jaillir sur la ville et qui nous porte.

Je tiens à féliciter également M. Gilles pour les 25 ans qu’il a passé au service des marseillaises et des marseillais, ainsi que Mme Pustorino.

Je souhaite avoir un mot pour le personnel de notre mairie en qui j’ai une totale confiance et les remercier pour leur aide précieuse à la préparation de cette transition républicaine, et notamment son Directeur Général des Services, qui s’est rendu très disponible et a fait beaucoup d’efforts de nous faciliter le travail.

J’ai une énorme pensée pour ma famille sans laquelle cet engagement n’aurait pas été possible.

Pour terminer, je dois avoir une pensée particulière pour mon père Robert qui est parti à l’automne dernier et qui verrait ce moment avec une grande fierté. Ma mère également qui est en EHPAD dans le Vaucluse et qui est très fière en ce moment.

Je vous remercie toutes et tous pour votre attention »

À l'affiche

En bref

Infos Mairie